Retour accueil association Amaprose

Les spectacles créés par l'association AmaproseCréations Vidéos et audios de l'association Amaprose Les coups de Cœur de l'association AmaproseArticles de presse sur les créations de l'association Amaprose Recueil de vos  témoignages et avis sur les créations et le site de l'association AmaproseCoordonnées de l'association Amaprose

 

 
Présentation de l'association Amaprose
 

 

I / L'ASSOCIATION :

C'est au cœur de la Basse-Normandie, à Caen (14) que l'association Amaprose voit le jour, en 2003, dans le cadre de l'opération nationale "le printemps des poètes", pour laquelle elle crée sa "Brigade d'Intervention Poétique". Suite à ce projet commun s'instaure alors une évidence, une envie de construire ensemble. Amaprose confirme depuis, sa vocation à promouvoir le spectacle vivant, la lecture, et l'art sous toutes ses formes. Guidée par la même énergie et le plaisir de l'échange.

Tel le papillon, la création artistique est le fruit d'un long et mystérieux travail, une incroyable transformation à l'abri des regards. Quand elle quitte alors sa chrysalide et se livre aux yeux du monde, elle nous offre sa vie éphémère et ses instants d'éternité...

Alors envolez-vous avec nous !     

 

L'association rend un profond hommage à Raymond Kocikowna dit "Koci", peintre, calligraphe et grand pédagogue, membre de l'association, qui nous a quitté pour rejoindre son étoile le 24 Novembre 2005.


II / LES PROTAGONISTES

MarieMarie Bisson

Originaire de Normandie, c’est à l’âge de 12 ans qu’elle apprend les bases de la technique du comédien et suit l’enseignement de Jérôme Tchernobaeff au « Lutinoète Théâtre » où elle fait ses premiers pas sur scène. Après avoir suivi cet enseignement pendant 10 ans, elle se tourne vers la technique d’improvisation théâtrale pendant 2 ans puis rejoint les cours de Nathalie Kent à Caen. Afin d’enrichir son expression corporelle elle s’initie au yoga, au Qi gong et pratique le tango argentin depuis 2009.
Egalement tournée vers la médiation culturelle, elle a donné l’impulsion à la création de la B.I.P. (Brigade d’intervention poétique) en 2003, avec laquelle elle s’est produite. De 2007 à 2011, elle interprétait le personnage de Lorette dans « Contre toute attente » de Corinne Fleurot.

Lauréat de l'Académie du disque de poésie, Dominique Boisjoly est un amoureux des mots. D'abord encouragé par Pierre Perret, il s'est produit dans divers cabarets, cafés-théâtres, M.J.C. et centres culturels de Normandie, Bretagne, Pays de Loire, du sud-ouest et de la région parisienne. Mettant en scène ses propres textes, dans un premier temps, il interprétera ensuite ceux de Gérard Val dans les années 1970.
Sa rencontre avec Serge Porquet en 1980 l'amena à la création d'un spectacle alliant poésie et chanson, qui fut joué dans diverses régions de France. En 1988, L'auteur Philippe Simon écrit pour lui "Y'a des fourmis dans mes neurones", un spectacle poétique crée avec la complicité musicale de Charly Biscuit. C'est en 1997 qu'il crée à l'espace Puzzle à Caen, "le Revenant" d'après l'œuvre de jehan Rictus ("Les soliloques du pauvre"), spectacle par ailleurs revisité par l'association en 2004.
A l'occasion du Printemps des poètes 2003, il participe à la création de la B.I.P.(Brigade d'Intervention Poétique), qui se produit dans diverses écoles de la région.

DominiqueDominique Boisjoly

MichelineMicheline Boisjoly

Amoureuse du spectacle, cette sage femme de vocation ne peut s'imaginer un monde et un avenir sans rêves et totalement dépourvu d'imaginaire. C'est en pensant à tout ces bambins qu'elle a aidé à venir dans ce monde de fous qu'elle a décidé de prendre la présidence de l'association Amaprose. Elle espère ainsi proposer à tous ces enfants et les "Adultes" qui les entourent un monde, different de celui des chiffres et de la rentabilité.

Né à Vire en 1977, Gérald Frémont est curieux de l'envers du décor, et davantage intéressé par l'aspect technique du spectacle. Issu d'une formation littéraire et audiovisuelle, il a déjà réalisé quelques courts métrages. Egalement intéressé par la mise en scène au théâtre, il participe à la création de « L’affaire Edouard » d’Eric de Dadelsen au Théâtre du Préau à Vire et fait la tournée comme régisseur-figurant.
Puis, il s’intéresse à la photographie et travaille d’abord comme caméraman-photographe pour un site de saut à l’élastique, puis comme caméraman pour la télévision.
En 2000, il intègre une société de production de cinéma et de théâtre et travaille comme régisseur sur des tournées nationales et francophones pendant 6 ans. En parallèle il travaille pour diverses structures culturelles à Caen et continue de créer des films vidéo. Puis régisseur pour la compagnie école de théâtre "ACTEA Cie dans la cité" à Caen de 2007 jusqu'en juin 2013. A la rentrée 2013, il est nommé régisseur d'Orchestre à l'Orchestre Régional de Basse-Normandie. C'est en 2003 qu'il crée l’association Amaprose avec sa compagne et ses amis. Il signe, avec la pièce de Corinne Fleurot « Contre toute attente », en 2007 sa première mise en scène au théâtre qui tournera jusqu'en 2011. 2014 est l'année où il signe deux mises en scène pour les 10 ans de la Compagnie. "Pièges à Convictions" adaptée de la pièce de Théâtre écrite par Philippe Simon et "Le Revenant" un spectacle OVNI qui associe Théâtre et Chorale adapté du texte de Jehan Rictus issus de son recueil de poêmes "Les Soliloques du pauvre".

GéraldGérald Frémont

Retour haut de page